Décès de la moudjahida Jacqueline Guerroudj paix à son âme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Décès de la moudjahida Jacqueline Guerroudj paix à son âme

Message  tawaana le Mar 20 Jan - 18:33

la doyenne des moudjahidate algériennes condamnées à mort , Jacqueline Guerroudj est décédée dimanche à Alger à l'âge de 95 ans .

" Née à Rouen (France) en 1919, Jaqueline Guerroudj née Netter est arrivée en Algérie en 1948.
 Elle enseigna le français à Chétouane dans une école près  de Tlemcen entre 1948 et 1955. Communiste, elle intégra le réseau du Comité de défense des libertés  (CDL) puis, en 1956, le Front de Libération nationale (FLN) comme agent de liaison dans les commandos de l'Armée de libération nationale (ALN) "

http://www.elwatan.com/actualite/deces-de-la-moudjahida-jacqueline-guerroudj-19-01-2015-285404_109.php

http://www.radioalgerie.dz/news/fr/article/20150120/27339.html

paix à son âme

tawaana
Nouveau
Nouveau

Masculin Nombre de messages : 14
Age : 34
Localisation : hussein-dey
Date d'inscription : 07/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Tlemcen : Hommage à Jacqueline Guerroudj

Message  tawaana le Jeu 2 Avr - 14:25

L’association Ecolymet, regroupant les anciens élèves de l’école de Slane, de la médersa et l’école franco-musulmane, a rendu un vibrant hommage posthume à l’institutrice d’Aïn Fezza et moudjahida de la première heure, Jacqueline Guerroudj.
«Française d’origine, Jaqueline Guerroudj est parmi les combattantes acquises pour l’indépendance de l’Algérie et le recouvrement de sa souveraineté. Elle a adopté l’idée d’indéæpendance depuis son entrée au pays, menant un dur combat contre l’occupant français», a souligné le président de l’association, le Dr Abderrahim Mesli. Son ancien élève et actuel président de l’APC d’Aïn Fezza, Hamza Mekkaoui, témoigne: «Les familles de ma commune se souviennent de cette femme française qui a œuvré pour faire sortir le peuple de l’obscurité, de l’ignorance et de l’esclavagisme», et propose de baptiser l’artère principale de cette commune au nom de Jacqueline Guerroudj, en guise de reconnaissance à sa bravoure et à son attachement pour l’Algérie. Née à Rouen en 1919, Jacqueline est entrée en Algérie en 1948 pour enseigner la langue française jusqu’en 1955.

Elle épousera le moudjahid Abdelkader Guerroudj et intègrera le réseau de comité de défense des libertés puis le parti communiste algérien. «Je n’ai commencé à militer que lorsque je me suis installée en Algérie, pour pouvoir lutter efficacement contre les injustices que j’avais constamment sous les yeux et qui me révoltaient», expliquait-elle de son vivant, le but de son combat pour l’indépendance de l’Algérie. Elle décéda à l’âge de 95 ans, en janvier dernier, et fut inhumée au cimetière d’El Alia, à Alger.

http://www.elwatan.com/hebdo/histoire/tlemcen-hommage-a-jacqueline-guerroudj-02-04-2015-291290_161.php

Paix a son ame

tawaana
Nouveau
Nouveau

Masculin Nombre de messages : 14
Age : 34
Localisation : hussein-dey
Date d'inscription : 07/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum