Livre : " Bilan de la France coloniale en Algérie "

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Livre : " Bilan de la France coloniale en Algérie "

Message  Admin le Mar 13 Déc - 2:15

Je vous présente un livre sur la présence française en Algérie, ayant pour titre :
" Bilan de la France coloniale en Algérie. 1830 - 1962 ".

L'auteur en est Belkacem Ould Mokhtar HADJAIL



Dernière édition par Admin le Mar 25 Déc - 7:12, édité 2 fois

Admin
Admin
Admin

Masculin Nombre de messages : 192
Age : 70
Date d'inscription : 07/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://justesdalgerie.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Livre : " Bilan de la France coloniale en Algérie "

Message  Admin le Mar 13 Déc - 2:25

4.2. Les Justes



La présence de la France coloniale en Algérie aura fourni, aux Algériens, la preuve que ni la race, ni la religion, ni l’appartenance ethnique, ni la nationalité ne portaient, en elles, les germes de la bestialité, de la sauvagerie et de la barbarie.
Des hommes et des femmes qui n’avaient rien à gagner, mais tout à perdre, même leur vie, auront, par leur comportement, par leur action et par leurs sacrifices, démontré que l’humanité est une.


Ceux-là, Algériens d’origine européenne et Français de souche, auront sauvé l’honneur de l’homme et celui du peuple français.
Civils ou militaires et religieux ou laïques, ils auront donné corps à la devise « Liberté, égalité, fraternité ».

Certains auront dénoncé l’œuvre coloniale, signé des pétitions et des déclarations comme celle « sur le droit à l’insoumission dans la guerre d’Algérie » ou « Manifeste des 121 » :

« Pour les Algériens, la lutte, poursuivie, soit par des moyens militaires, soit par des moyens diplomatiques, ne comporte aucune équivoque.
C’est une guerre d’indépendance nationale.

Mais, pour les Français, quelle en est la nature ?

Ce n’est pas une guerre étrangère. Jamais le territoire de la France n’a été menacé.
Il y a plus : elle est menée contre des hommes que l’Etat affecte de considérer comme français, mais qui, eux, luttent précisément pour cesser de l’être.
Il ne suffirait même pas de dire qu’il s’agit d’une guerre de conquête, guerre impérialiste, accompagnée par surcroît de racisme. Il y a de cela dans toute guerre, et l’équivoque persiste…..
- Nous respectons et jugeons justifiée la conduite des Français qui estiment de leur devoir d’apporter aide et protection aux Algériens opprimés au nom du peuple français.
- La cause du peuple algérien, qui contribue de façon décisive à ruiner le système colonial, est la cause de tous les hommes libres. »


D’autres n’auront pas accepté de revêtir l’uniforme militaire, et auront fait des messes :

« Le 29 septembre (1955), à l’initiative de quatre meneurs, entre 200 et 300 soldats du 401e RAA, appelés, rappelés et main-tenus, assistent à une messe en l’église Saint-Séverin (Ve arrondissement de Paris) célébrée « Pour la paix et pour le repos des âmes mortes des deux côtés ».
Ils y diffusent un texte affirmant leurs différentes sensibilités :
« Croyants et incroyants, chrétiens et communistes, juifs et protestants », et exprimant leur angoisse et leur honte « d’avoir à servir par la violence une cause […] contraire à tous les principes chrétiens, à tous les principes de la Constitution française, au droit des peuples à pouvoir disposer d’eux-mêmes ».
Ils formulent un point de vue d’opposition résolue à la guerre en Afrique du Nord, publié par France-Observateur »


D’autres, encore, auront nettement refusé de se battre, ou auront, tout simplement, déserté.
Constitués en réseaux comme « porteurs de valises », en collectifs comme avocats des militants du FLN ou en « jeunes résistants », nombreux sont ceux qui ont clandestinement soutenu, de manière active et efficace, le combat des Algériens ou qui se sont ouvertement impliqués dans leur défense pour le triomphe de la liberté sur l’oppression.
S’étant résolument rangés dans le camp de la Justice, de préférence à leur Mère, ils ont milité pour l’indépendance de l’Algérie et combattu aux côtés des Algériens pour la recouvrer.
Tous ont eu à le payer en privation de liberté et en séances de torture.


Certains, Justes parmi les Justes, se sont offerts en martyrs.

Fernand Yveton, mort guillotiné, et Maurice Audin, mort sous la torture, ainsi que Raymonde Peschard, Henri Maillot, Maurice Laban et Pierre Ghenassia, morts au champ d’honneur, auront, tous, donné l’exemple suprême de la fraternité humaine en mêlant leur sang à ce-lui versé par les Algériens dans leur lutte contre le colonialisme.


Chapitre 4.2, pages 187 et 188




Dernière édition par Admin le Mar 25 Déc - 7:04, édité 1 fois

Admin
Admin
Admin

Masculin Nombre de messages : 192
Age : 70
Date d'inscription : 07/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://justesdalgerie.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Table des matières

Message  Admin le Mar 13 Déc - 2:29


- - -


Dernière édition par Admin le Mar 25 Déc - 6:58, édité 1 fois

Admin
Admin
Admin

Masculin Nombre de messages : 192
Age : 70
Date d'inscription : 07/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://justesdalgerie.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Site du livre

Message  Admin le Mar 13 Déc - 2:35

Un site, totalement consacré à ce livre, est ouvert.
Je vous en donne l'adresse :

Titre :

"Bilan de la France coloniale en Algérie"

Adresse :

http://occfal.forumactif.com/

Admin
Admin
Admin

Masculin Nombre de messages : 192
Age : 70
Date d'inscription : 07/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://justesdalgerie.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

"Assassinat à « coup de crucifix "

Message  Admin le Jeu 6 Déc - 0:54

Mise au point de M. Belkacem Hadjail :

" Un internaute a fait publier le post suivant dans « 21 septembre 2012 Journal des Résistants » :


Dans un de ses passages, il écrit :
« Que la France a tenté d'exterminer le peuple algérien et que des colons assassinaient des autochtones à coup de crucifix.»

Ce passage mérite la mise au point suivante :
- A propos de l’extermination, tout prouve que la France coloniale n’a hésité devant rien pour faire passer, de vie à trépas, le plus grand nombre d’Algériens possible. Cela est bien étayé dans le livre.

- A propos de l’assassinat à « coup de crucifix », il se peut que cela ait existé, comme l’écrit cet internaute.
Ne disposant, en ce qui me concerne, d’aucune preuve, cette forme d’extermination ne figure nulle part dans le livre.

Quant à "un bouquin ... que l'on peut trouver", il me suffit de dire que le livre n'a pas encore été publié.

M. Belkacem HADJAIL "


Admin
Admin
Admin

Masculin Nombre de messages : 192
Age : 70
Date d'inscription : 07/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://justesdalgerie.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Livre : " Bilan de la France coloniale en Algérie "

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum